La blessure du sultan

Quand j’étais une jeune adolescente, je me souviens d’une femme, amie dans la famille, qui était camerounaise et qui est, ensuite, retournée dans son pays natal.

On s’est envoyé quelques lettres et dans l’une de ses lettres, elle m’a raconté l’histoire suivante:

C’est l’histoire d’un sultan qui se blessa au doigt, un jour, alors qu’il était en train de couper une pomme.
Son vizir lui dit:

« Ô Sultan, dites: Merci Dieu« 

Le sultan se mit en colère et hurla:

« Dieu m’envoie cette blessure et tu veux que je le remercie !!! »

De colère, il jeta son vizir en prison. Mais, le vizir baissa la tête et dit simplement: « Merci Dieu »

Quelques jours plus tard, le sultan décida d’aller chasser avec toute sa troupe royale. Ils s’enfoncèrent tellement dans la forêt que, sans qu’ils ne s’en rendent compte, une tribu d’indigènes les encercla et les captura.

Les indigènes se mirent à sacrifier chaque homme pour leurs divinités. Le sultan, attaché à un poteau, faisait ses dernières prières tandis qu’il voyait tous ses hommes mourir, un à un, sous ses yeux.

Lorsque son tour arriva, un indigène vit la blessure qu’il avait au doigt et se mit à hurler, ainsi que les autres. Ils l’ont libérés et faisaient des signes pour qu’il parte au loin.

Étonné, il s’en alla et retrouva son palais, après un jour de marche. Mais, dès qu’il arriva, il alla en prison pour demander à son vizir pourquoi ces indigènes l’avaient libéré.

Ce dernier lui répondit:

» Cette blessure vous rendait impropre au sacrifice et donc, ils vous ont libéré. Elle vous a sauvé la vie. »

Là, le sultan s’exclama enfin: « Merci Dieu ! »

Le vizir dit aussi: « Merci Dieu ! »

« Mais pourquoi remercies-tu de nouveau Dieu ? » lui demanda le sultan

« Parce que si vous ne m’aviez pas jeté injustement en prison, je serai déjà mort« . répondit son vizir.

Fin.

Bref, quand il me me tombe, sans que je ne sache pourquoi, des problèmes dessus, je me dis « c’est la blessure du sultan« .

Je voulais partager cette histoire avec vous.

Vous pouvez suivre les réponses à cette entrée via le RSS 2.0 Vous ouvez laissez une réponse, ou retracer depuis votre propre site.

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
000webhost logo