Archive pour la catégorie »Spiritualité«

Quand la méditation change mon être

Et voilà que je me suis mise à la méditation dernièrement ! Je m’étais intéressée au yoga (j’en ai déjà fait), à la relaxation et la sophrologie.

Puis, j’avais installé une application sur mon smartphone pour méditer et qui s’appelle Petit Bambou. Au début, j’ai fait une séance ou deux mais j’ai vraiment eu du mal à  suivre et à persévérer dans ma pratique. Autant dire que j’ai laissé des mois cette application de côté.

Puis, depuis quelques  jours, j’ai décidé de m’y remettre car le besoin de retrouver de la sérénité dans ce mental agité se faisait sentir. Alors, j’ai continué les séances en reprenant là où je m’étais arrêté et c’est venu tout seul.

Je ne me forçais pas à méditer, j’avais envie de le faire jusqu’au moment où une séance libre (car cette application permet des séances libres où l’on choisit le temps et le nombre de bong)  m’a amené à voir différemment le fait de méditer.

Lire la suite »

Une puissance supérieure et non un Dieu

Le mot Dieu revient, pour moi, à penser à un grand monsieur habillé en blanc et, regardant d’un air colérique, ses créatures depuis le ciel. Voilà l’image que j’ai eu pendant de nombreuses années.

Depuis peu, je comprends qu’il y a une différence entre croire à ce genre d’images ou croire à l’existence d’une force, d’une énergie créatrice ou simplement d’une puissance qui m’est supérieure.

Une puissance aimante et bienveillante à mon égard.

Maxime:

La religion, c’est pour ceux qui ont peur de l’enfer. La spiritualité, c’est pour ceux qui en reviennent.

Petite, on m’avait enseigné à répétition que si je faisais des péchés, j’irai, après la mort, en enfer. Et que chaque acte devait être fait dans la peur de finir en enfer. Alors, oui, enfant, j’avais sacrément peur de la vie après la mort.

Ma sœur me lisait des ouvrages sur l’Islam où on apprend le châtiment fait aux âmes dans la tombe elle-même avant le jugement dernier qui allait propulser ces âmes déjà agonisantes en enfer pour l’éternité. Avec de telles histoires, je pleurais au lieu de dormir ! Et, je réveillais ma sœur en lui disant à quel point j’avais peur d’aller en enfer.

Puis, j’ai grandi et, jeune adolescente, je me suis révoltée contre tout ce système car on me disait que pour aller au paradis, il fallait que je porte le voile, que je jeûne pendant un mois, que je prie cinq fois par jour et, encore, cela n’allait pas me garantir que la porte du paradis serait bel et bien ouverte après la mort.

Alors, dans ma révolte, j’ai commencé à consommer des produits qui changeaient le comportement. Bien sûr, quel péché suprême !!!

Lire la suite »

La blessure du sultan

Quand j’étais une jeune adolescente, je me souviens d’une femme, amie dans la famille, qui était camerounaise et qui est, ensuite, retournée dans son pays natal.

On s’est envoyé quelques lettres et dans l’une de ses lettres, elle m’a raconté l’histoire suivante:

C’est l’histoire d’un sultan qui se blessa au doigt, un jour, alors qu’il était en train de couper une pomme.
Son vizir lui dit:

« Ô Sultan, dites: Merci Dieu« 

Le sultan se mit en colère et hurla:

« Dieu m’envoie cette blessure et tu veux que je le remercie !!! »

De colère, il jeta son vizir en prison. Mais, le vizir baissa la tête et dit simplement: « Merci Dieu »

Quelques jours plus tard, le sultan décida d’aller chasser avec toute sa troupe royale. Ils s’enfoncèrent tellement dans la forêt que, sans qu’ils ne s’en rendent compte, une tribu d’indigènes les encercla et les captura.

Lire la suite »

Fatima et son aiguille

Je voulais partager avec vous une histoire que j’aime beaucoup:

C’est l’histoire de Fatima qui cherche, dès le matin, quelque chose dans le sable devant chez elle. Ses voisins passent et lui demandent:

» Fatima, que cherches-tu devant ta maison ? »

« J’ai perdu mon aiguille et j’en ai besoin » répond-elle

La journée passe et Fatima continue de chercher, accroupie. Puis, les gens passent et l’observent tandis que le soleil monte de plus en plus haut dans le ciel.

Lire la suite »

Fête de l’Aid et beaucoup de questions

Je suis de confession musulmane car, même si je suis née dans une famille musulmane, j’ai quand même cherché Dieu (ou appelez-le comme vous voulez car j’avoue que le mot « Dieu » est chargé de sens qui éloigne l’esprit humain d’un concept d’une puissance supérieure à toute la création et à l’origine de l’univers) au travers de mes propres expériences.

J’observe autour de moi mais plus je cherche à comprendre ce que Dieu attend ou souhaite et plus je me sens perdue parmi les milliards de vérités qui sont propres à chacun d’entre nous.

J’ai eu la réflexion suivante: il y 8 milliards d’êtres humains sur cette terre. Et donc, 8 milliards de version de ce que l’on nomme la réalité puisque chacun conçoit le monde, sa vie etc. en fonction de lui-même.

Lire la suite »

Le roi et la fleur

C’est une histoire qui m’est revenue aujourd’hui, tandis que je vaquais à mes occupations personnelles, et j’ai décidé de l’écrire sur mon blog, avec mes mots:

Un roi possédait dans son palais un magnifique jardin dans lequel il cultivait avec soin  de multitudes de plantes, de fleurs et d’arbres. Il aimait s’y promener et y voir toute la splendeur de son jardin, humectant l’odeur des fleurs, caressant les feuilles des arbres dans la sérénité.

Un jour, il dut entreprendre un voyage d’une quinzaine de jours, aussi, il laissa son jardin entre les mains de ses serviteurs qui en prenaient bien soin.

A son retour, il alla dans son jardin et vit que ce dernier était en train de mourir, malgré les efforts de ses serviteurs pendant son voyage.

Aussi, il décida de questionner les plantes une à une pour comprendre pourquoi elles se laissaient toutes mourir.

Lire la suite »

000webhost logo